Warning: array_shift() [function.array-shift]: The argument should be an array in /htdocs/public/www/spip/config/ecran_securite.php on line 283
LANDOUZY-LA-VILLE (02) Privé de ses enfants, il appelle au secours - Le Parquet veut « agir en souplesse » - Association [Les Papas = Les Mamans]

LANDOUZY-LA-VILLE (02) Privé de ses enfants, il appelle au secours - Le Parquet veut « agir en souplesse »

samedi 27 mars 2010
par Loïc BRUNET
popularité : 3%

NDLR LPLM : Un vrai parcours du combattant (malheureusement trop habituel en matière de Non-Représentation d’Enfant) pour ce parent injustement privé de voir ses enfants depuis 3 ans... et ce malgré une récente condamnation judiciaire de l’autre parent à une peine de prison ferme ! Des droits parentaux qui continuent donc d’être bafoués dans l’attente d’une action du parquet qui semble s’illustrer par une insoutenable et inhumaine lenteur !

LANDOUZY-LA-VILLE (02) Privé de ses enfants, il appelle au secours

courrier-picard.fr | Dimanche 14 Février 2010

Jeudi dernier, le tribunal correctionnel de Laon a condamné la mère de famille, Aurore Jegat, à deux mois de prison ferme. Les enfants devaient être confiés à leur père mais le beau-père refuse de les rendre.

L’angoisse d’un père de famille ne fait que croître depuis une décision de justice rendue, jeudi, par le tribunal correctionnel de Laon.

Depuis mai 2007, Claude Noizet, 55 ans, se bat pour faire respecter son droit de visite et d’hébergement concernant ses deux enfants, une fille née en 2003 et un garçon né en 2005. Ce dernier avait 18 mois lorsque leur mère est partie vivre en Thiérache avec le chauffeur qui relevait le lait dans l’exploitation bio qu’elle tenait avec son compagnon, dans les Ardennes.

Mariée avec Roméo Mahoudaux, 36 ans, Aurore Jegat, 30 ans, refuse d’observer le droit de visite et d’hébergement consenti au père de ses deux aînés. Le tribunal correctionnel de Laon l’a condamnée, jeudi dernier, à deux mois de prison ferme et l’a fait incarcérer le jour même, tandis que Roméo Mahoudaux laissait exploser sa colère dans le prétoire.

Le vendredi 12 février, une ordonnance exécutoire du juge aux affaires familiales a confié à Claude Noizet la garde de ses enfants pendant le temps d’incarcération de leur mère.

Avant-hier, vers 13 h 30, un responsable de la Direction départementale de la protection de l’enfance s’est rendu au domicile de Roméo Mahoudaux pour venir chercher les enfants. Il s’est vu opposer une résistance. Revenu à 17 h 30, il a constaté que les volets de la maison étaient fermés. Un avis de recherche a été lancé par le parquet de Laon à l’encontre de Roméo Mahoudaux.

« Tu ne les reverras pas vivants »

Pendant ce temps, Claude Noizet s’inquiète et se heurte à un mur d’incompréhension. Il s’est rendu à la gendarmerie d’Hirson pour faire respecter l’ordonnance du juge. Sans succès.

Depuis hier, il multiplie les démarches pour savoir où sont ses enfants et redoute ce qui peut leur arriver avec un homme qui n’a pas été avare de menaces. Devant un huissier, il a déclaré à Claude Noizet : « Tu ne reverras jamais tes enfants. » Une autre fois, il aurait dit : « Si tu intentes une action en justice, tu ne les reverras pas vivants. »

Des propos qui ont de quoi inquiéter le père des deux petits. D’autant que si tout est clos, de la fumée s’échappe de la cheminée de la maison. Que peut-il se passer à l’intérieur ?

Les enfants sont-ils là, dans l’obscurité ? Auraient-ils été victimes d’une agression ou d’une intoxication au monoxyde de carbone ? Ont-ils été placés ailleurs par Roméo Mahoudaux. Sinon, que peuvent-ils craindre face à un homme déjà condamné pour violences, notamment contre Claude Noizet.

Ce dernier a une foule de témoignages concernant la violence de l’époux de son ex-compagne. Mais il reste calme et pense, avant tout, à ses enfants. « Je ne dors plus. J’ai peur qu’il leur arrive quelque chose. Même s’ils sont là, à Landouzy, il n’est pas normal de les garder dans l’obscurité. Ils auront des séquelles psychologiques. »

Hier, le centre opérationnel du groupement de gendarmerie a pris les choses en main et invité Claude Noizet à se rendre à la gendarmerie d’Hirson pour faire respecter la décision exécutoire du juge aux affaires familiales ; mais les gendarmes attendent un ordre du parquet de Laon.

En attendant, des patrouilles ont lieu, tant autour du domicile de Roméo Mahoudaux à Landouzy qu’à Neuve-Maison, où réside la mère de celui-ci, qui aurait pu lui confier les enfants.

Un autre enfant risque de subir des dégâts collatéraux dans cette affaire, le bambin de 20 mois, né de l’union de Roméo Mahoudaux et d’Aurore Jegat.

FRANÇOISE.-J. CHÉRUY

Source : http://www.courrier-picard.fr/courrier/Actualites/Info-regionale/Prive-de-ses-enfants-il-appelle-au-secours


Le Parquet veut « agir en souplesse »

courrier-picard.fr | Dimanche 14 Février 2010

Le procureur de la République de Laon, Olivier Hussenet, se veut rassurant. « Le Parquet a fait ce qu’il a pu. La décision rendue par le tribunal et qui consistait à incarcérer une mère de famille, est extrêmement rare », a-t-il déclaré.

Face à la demande du père, et des associations qui le soutiennent, qui souhaitent qu’une alerte enlèvement soit lancée, il rappelle à quel point ce dispositif doit rester exceptionnel.

Et sur le plan juridique, une ordonnance de placement provisoire ne peut s’exécuter par la force publique que par la volonté du préfet. « Nous allons prendre toutes les dispositions pour appliquer la décision exécutoire, mais il faut prendre certaines précautions pour éviter des gestes inconsidérés. »

Ces propos laissent perplexes et laissent supposer qu’une menace latente pèse sur les enfants retenus. Une intuition réfutée par le Parquet qui déclare vouloir « agir en souplesse » à partir de ce lundi 15 février ; avec éventuellement l’aval du préfet. Ce qui peut donner lieu à diverses interprétations. À savoir que les services de la gendarmerie savent où se trouvent les enfants et qu’ils seraient en sécurité. C’est ce qu’espère leur père, Claude Noizet.

F.-J. C.

Source  : http://www.courrier-picard.fr/courrier/Actualites/Info-regionale/Prive-de-ses-enfants-il-appelle-au-secours/Le-Parquet-veut-agir-en-souplesse


La mère est en prison

http://www.aisnenouvelle.fr/ | 15 février 2010

Obstinée et braquée contre son ancien compagnon, une mère de famille joue à cache-cache avec la justice depuis plus de trois ans, ne tenant pas compte de ses décisions. Elle ne veut pas confier ses deux enfants à leur père. Depuis jeudi, elle dort en prison.

Depuis le printemps 2007, cette femme de 30 ans refuse catégoriquement d’entrer en contact avec son ex-compagnon. Elle ne veut pas lui confier ses deux enfants, prétextant cent et une raisons pour les conserver chez elle.

La justice l’a pourtant déjà prévenue. En 2009, elle a été condamnée à deux reprises, notamment à une peine de six mois de prison ferme qu’elle n’a pas encore accomplie. Mais qu’importe, cette mère de trois enfants persiste et signe. Elle considère que le père de ses deux enfants âgés de 4 et 6 ans est son actuel mari avec qui elle a eu une petite fille. Elle campe sur ses positions et n’en démord pas.

La situation est compliquée d’autant plus que l’époux ne fait rien pour arranger les choses. Au contraire, il fait des doigts d’honneur lorsque le père biologique se présente à leur domicile de Landouzy-la-Ville. Il a beaucoup d’influence sur sa femme.

Plusieurs plaintes ont été déposées pour non-représentation d’enfants. Le vrai père n’a pas vu ses enfants depuis trois ans. Il est à bout car il sait que sa petite fille et son petit garçon sont prêts à venir chez lui. « C’est un pédophile qui visionne des films pornos » lance avec colère la prévenue.

« Vous souffrez d’une vraie pathologie et d’un égoïsme sans égal. Vous ne tenez pas compte des nombreux avertissements qui vous ont été adressés. Vos enfants et leur père biologique en souffrent mais sans vous atteindre. »

Le substitut Xavier Sicot parle d’une peine électrochoc pour ramener la prévenue dans le droit chemin. Le tribunal l’a entendu en condamnant la mère de famille à deux mois de prison ferme, avec mandat de dépôt à l’audience.

Source : http://www.aisnenouvelle.fr/index.php/cms/13/article/425136/La_mere_est_en_prison


Brèves

16 avril - Conférence sur le Genre à Rodez 29 avril

Le 29 avril, l’association Les Papas = Les Mamans sera représentée par Jérôme Messinguiral

21 mai 2012 - M6 recherche parents célibataires voulant démarrer une colocation monoparentale

Vous déménagez dans les prochains mois votre profil nous intéresse ! Parent célibataire vous (...)

21 mai 2012 - Appel à témoins "Les vacances des célibataires" pour l’émission « Zone Interdite », diffusée sur M6

Bonjour, Journaliste pour l’émission « Zone Interdite », diffusée sur M6 et présentée par Mélissa (...)

17 mars 2012 - APPEL A TEMOINS : DOCUMENTAIRES SUR LES BEAUX-PARENTS POUR FRANCE 5

Dans le cadre de la réalisation de deux documentaires consacrés au rôle et à la place des (...)

13 février 2012 - Appel à témoins documentaire partage des tâches parentales

Je réalise un web documentaire sur le partage des tâches parentales en ce qui concerne la (...)

Top Articles