Warning: array_shift() [function.array-shift]: The argument should be an array in /htdocs/public/www/spip/config/ecran_securite.php on line 283
XXY ou l'histoire d'une hermaphrodite de 15 ans qui doit faire face à ses désirs et à ses choix, sort en DVD. - Association [Les Papas = Les Mamans]

XXY ou l’histoire d’une hermaphrodite de 15 ans qui doit faire face à ses désirs et à ses choix, sort en DVD.

mercredi 28 octobre 2009
par Jérôme MESSINGUIRAL
popularité : 6%

JPEG - 13.9 ko Le film :

Sur la côte uruguayenne vivent Alex et ses parents. Ces derniers ont été poussé à quitter Buenos Aires après la naissance de leur fille. Aujourd’hui, Alex a 15 ans. Des amis (le père, chirurgien esthétique, la mère et leur fils Alvaro) vont venir perturber l’équilibre déjà instable de la famille dont la fille, hermaphrodite (c’est là ce qui fit déménager la famille), se trouve à une période charnière de son existence, celle ou on doit prendre des décisions et faire face aux problèmes engendrés par sa « différence ».

Projection et soirée débat en mars 2009 cliquer ici

Mise à jour 31 mai 2009 : rajout de la bande annonce en VOST

Dossier : [DVD] XXY Travelling arrière.

Caractéristiques :

Format : 1.85 -16/9 compatible 4/3 - Couleur - 1h27 Langues disponibles : espagnol ou français Sous-titres disponibles : français

JPEG - 172 ko Sur un sujet casse-gueule, Lucia Puenzo (fille du réalisateur argentin Luis Puenzo, oscarisé en 1985 pour son chef-d’œuvre La historia official et, par ailleurs, co-producteur de XXY), s’en sort avec tous les honneurs : mise en scène en retrait, sujet traité avec tact et subtilité, photo superbe, acteurs impeccables (mention spéciale aux jeunes, Inés Efron et Martin Piroyansky sans oublier Ricardo Darin révélé dans les deux films du regretté Fabien Belinsky, Les neuf reines et El Aura).

Plus qu’un film médical (écueil dans lequel il ne tombe jamais), XXY est un film sur l’acceptation de soi-même, la tolérance et le libre arbitre. Si le centre du film tourne autour d‘Alex, tous les autres personnages (les parents d‘Alex, ceux d‘Alvaro, Alvaro lui-même...) sont dessinés avec intelligence. Aussi, XXY ne se contente pas de traiter de l’ambigüité génitale et de l’intersexualité mais s’aventure sur des terrains certes moins glissants (les relations parents-enfants, la construction des vies adultes, l’échec des amours adolescents) mais tout aussi émouvants (puisque sujets universels) que le thème principal dont ils découlent. Quelques symboles un peu pesants ici ou là (la mère découpant la carotte avant que son amie ne lui parle de castration), des longueurs (minimes) ne retirent rien aux qualités intrinsèques de XXY, film troublant et d’une grande sensibilité qui fait appel à l’ouverture d’esprit des spectateurs. Si elle n’est pas encore le digne successeur de son père, Lucia Puenzo a un beau futur devant elle : son premier film est déjà d’une étonnante maitrise.

JPEG - 105.1 ko Interactivité :

- le film en version originale 5.1 sous-titré français
- le film en version française 5.1
- le fil en version originale 2.0 sous-titré français
- le film en version française 2.0

Bonus :

- Un making-of de 12 minutes qui n’en est pas vraiment un : la durée étant limitée, ce bonus se compose de morceaux d’interviews des principaux acteurs (Inés Effron, Ricardo Darin, Valeria Bertuccelli) et de la réalisatrice qui parlent de tout (la difficulté de jouer, leur avis sur le tournage, les rapports entre comédiens, la création des images de synthèse...) et de n’importe quoi (l’annonce faite par Ricardo Darin). L’exercice vire quelquefois à l’autocongratulation mais en douze minutes, le document a l’avantage, malgré son coté « zapping », d’être assez complet au niveau des sujets.

- Des images du Festival de cannes 2007 (11 minutes) durant lequel le film a été présenté à la Semaine internationale de la Critique où il a raflé pas mal de récompenses dont le Grand Prix et le prix de la (toute) jeune critique. On y voit surtout Lucia Puenzo et Inés Effron ainsi que, vers la fin du document, le co-producteur et père de Lucia, Luis Puenzo.

- La bande-annonce du film.

- 3 bandes-annonces de trois autres films de l’excellent catalogue Pyramide Vidéo.

JPEG - 91.9 ko Malgré quelques défauts inhérents à tout premier film, XXY est un film émouvant au sujet passionnant et à la réalisation maitrisée. Un film ultra-primé dans les festivals à voir ou revoir de toute urgence.



Top Articles