Warning: array_shift() [function.array-shift]: The argument should be an array in /htdocs/public/www/spip/config/ecran_securite.php on line 283
Intervention de Madame Nadine MORANO devant le Comité des droits de l'enfant des Nations unies - Genève, 26 mai 2009 - - Association [Les Papas = Les Mamans]

Intervention de Madame Nadine MORANO devant le Comité des droits de l’enfant des Nations unies - Genève, 26 mai 2009 -

samedi 7 novembre 2009
par Administration
popularité : 7%

NDLR de LPLM : L’association [ Les Papas = Les Mamans ] est heureuse de voir réaffirmer l’intérêt supérieur de l’enfant comme une priorité pour la France. Nous prenons bonne note de la reconnaissance du fléau que représente les conflits parentaux lors des séparations. Une des solutions à ce fléau est l’assurance de l’exercice d’une coparentalité "effective". La gestion de tous les facteurs de disparités genrées en amont des séparations font partie des "analyses et propositions pour la famille et l’enfance" que nous avions faites à l’occasion de l’élection présidentielle de 2007. L’association [Les Papas = Les Mamans] reste disponible pour participer aux avancées en faveur de la pacification des séparations parentales et d’un meilleur respect de l’intérêt de l’enfant.

Il est à regretter que l’exclusion usuelle d’un parent , imposée par les pratqiues judiciares , lors d’une séparation ,ne soit pas aussi valeureusement pourchassée que les enlèvements d’enfants internationaux, et pourtant ce sont près de 3 millions d’enfants qui sont concernés par cette "norme" bien discutable...

En matière de parentalité, je veux vous indiquer que deux sujets nous préoccupent que vous connaissez bien :

- la mise en évidence de conflits familiaux de plus en plus durs (on a parlé de syndrome d’aliénation parentale) lesquels ont des répercussions néfastes sur les enfants
- l’accroissement des enlèvements d’enfants, y compris les enlèvements internationaux (près de 250 cette année).

Pour remédier à ces dysfonctionnements qui atteignent évidemment les enfants, le Gouvernement réfléchit aux moyens de renforcer les mesures d’accompagnement des séparations parentales, telles la médiation, voire à innover en instaurant un guide de parentalité de façon à privilégier systématiquement l’intérêt de l’enfant.

Source : Commission des droits de l’homme des nations unies

Autres articles d’intérêts

- ANALYSES ET PROPOSITIONS pour la FAMILLE et l’ENFANCE (Election présidentielle 2007), par l’Association [Les Papas = Les Mamans] cliquer ici


Top Articles